dimarts, 9 de febrer de 2016

Colloque: Les éphémères et l’événement (XVIe-XXIe siècles)


El Colloque: Les éphémères et l’événement (XVIe-XXIe siècles)  s'ocupa de materials efímers i participarà la investigadora Isaura Solé Boladeras (Universitat de Barcelona) amb la conferència "Les éphémères autour de l’Exposition universelle de Barcelone (1888)", si voleu saber més d'aquests materials efímers podeu consultar el seu Treball Final del Màster en Biblioteques i Col·leccions Patrimonials titulat Ephemera al voltant de l’Exposició Universal de Barcelona de 1888. Una aproximació a la impremta de Barcelona de l’últim quart del segle XIX publicat al Dipòsit de la UB.

Colloque: Les éphémères et l’événement (XVIe-XXIe siècles)
Vendredi 12 février – Site de Pierrefitte
59 rue Guynemer, 93380 Pierrefitte-sur-Seine
M° Saint-Denis Université (Ligne 13)

9 h 00 – Accueil des participants

  • 9 h 30 – Introduction, Florence Ferran & Olivier Belin (Université de Cergy-Pontoise)


    10 h 00 - 12 h 00 – Session 1 – Dimensions : entre événements privés et collectifs
    (présidence : Philippe Nieto, Archives Nationales)
  • Michael Twyman (University of Reading) :
    Les étiquettes de prix dans le contexte de la cérémonie « La distribution solennelle des prix »
  • Romain Thomas (Université Paris Ouest Nanterre) :
    Ephémères et rites nuptiaux : les épithalames illustrés dans les Pays-Bas du XVIIe siècle
Discussion

  • Frédéric Montégu (Université Lyon 2 Lumière) :
    Le carton d'invitation : objet stratégique et fugace

  • Isaura Solé Boladeras (Universitat de Barcelona) :
    Les éphémères autour de l’Exposition universelle de Barcelone (1888)
Discussion

    14 h 00 - 17 h 00 – Session 2 – Actions : construire l’événement
    (présidence : Annie Duprat, Université de Cergy-Pontoise)
  • Axelle Guillausseau (Université Paris Sorbonne) :
    Quand la sainteté sature l’espace public. Les éphémères relatifs aux canonisations de 1622 publiés dans les royaumes de France et d’Espagne
  • Philippe Martin (Université Lyon 2 Lumière  :
    Les éphémères au service de la sainteté capucine
Discussion

  • Laurent Cuvelier (Sciences Po / EHESS) :
    Solliciter l’attention, mobiliser et faire événement. Les affiches placardées à Paris au XVIIIe siècle

  • Jean-Luc Laffont (Université de Perpignan)  :
    Les catastrophes naturelles dans le Sud-Ouest de la France à l'époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècle) à travers le prisme des imprimés occasionnels
Discussion


Samedi 13 février – Site de Paris
Salle d’Albâtre CARAN, 11 rue des Quatre-fils, 75003 Paris

9 h 00 – Accueil des participants
    9 h 30 - 12 h 00 – Session 3 – Effets : diffuser l’événement
    (présidence : Bertrand Tillier, Centre Georges Chevrier UMR 7366 - CNRS uB)
  • Nathalie Rizzoni (Université Paris-Sorbonne) :
    L’actualité dramatique à l’écran au XVIIIe siècle
  • Vincent Chambarlhac (Centre Georges Chevrier UMR 7366 - CNRS uB) :
    Au creux de l’éphémère (Jeu d’échelles, jeu d’imprimés, de Paris à la campagne bourguignonne)
Discussion

  • Julien Hage (Université Paris Ouest Nanterre) :
    Volées de crises : les papillons politiques des années 1930

  • Léa Saint Raymond (Université Paris Ouest Nanterre) :
    De la splendeur publicitaire à la mise au placard : l’affiche de vente publique du XIXe siècle à nos jours
Discussion


    14 h 00 - 17 h 00 – Session 4 – Temporalités : l’événement entre court terme et long terme
    (présidence : Julie-Anne Lambert, Bodleian Library, Oxford)

  • Cécile Robin (Archives Nationales)  :
    Les prospectus des journaux révolutionnaires : prendre position face à l'événement
  • Laurence Giavarini (Centre Georges Chevrier UMR 7366 - CNRS uB) :
    Événements libertins d’écriture : temps de la littérature ou temps de l’histoire ?
Discussion
  • Matthieu Cortat (Musée de l’imprimerie et de la communication graphique, Lyon) :
    « Monnaie de nécessité » et
    Notgeld : la fabrique des identités typographiques nationales
  • Alan Marshall (Association of European printing Museums) :
    Les éphémères et l'économie documentaire
Discussion
Jean-Yves Mollier (Université de Versailles Saint Quentin) :
Conclusion et clôture du colloque